top of page

[LETTRE] : Une lettre pour... Thornhill !

Dernière mise à jour : 15 déc. 2022

Hey ! Coucou tout le monde !


Aujourd'hui, je vous retrouve pour une nouvelle lettre adressée à Thornhill !

Thornhill est un orphelina autour duquel se concentre toute l'intrigue du livre "Thornhill", écrit par Pam Smy. Ce livre est sorti en octobre 2019, chez Rouergue.


➛Q : Avez-vous déjà lu cette merveille ?


Je vous souhaite une bonne lecture !


Très cher Thornhill,


Désormais, je sais. J'ai compris lorsque qu'une lumière a illuminé cette pièce tout là-haut. Ton jardin secret. J'ai compris lorsque deux petites silhouettes sont apparues, que ton objectif, dans cette obscurité étouffante, n'était autre que lutter contre la solitude et le harcèlement.


Tu en as vu passer des choses. Dans tes entrailles, la vie a circulé, des rires ont retenti, le bonheur était présent. Ton jardin était d'une élégance comme on en voit peu, avec toutes ces statues et toutes ces fleurs plus belles les unes que les autres. Mais cette image s'est dégradée. Ton cœur est devenu si fragile que depuis cette catastrophe, ton monde s'est effondré.


Te souviens-tu de cette année 1982 ? Celle où tout a basculé. Celle où la vie est devenue un véritable calvaire. Je t'ai vu te battre pour elle, je t'ai vu lui redonner de l'espoir. La protéger. Je sais tous les efforts que tu as fournis pour lui donner une chance d'être heureuse et tu as réussi. Un certain temps.


Ce cauchemar ne t'a jamais quitté. Il t'a suivi année après année. Depuis des graffitis sont apparus sur l'enceinte de tes murs. "Maison hantée" y est désormais écrit et apparent aux yeux de tous. Les araignées s'y sont installées, tissant leur toile dans tes allées, au bord de tes fenêtres, celles-ci même condamnées par de nombreuses planches en bois. Des panneaux et des grillages jalonnent tes entrailles, interdisant l'accès à quiconque le voudrait. Pourtant...


C'est au printemps 2017 que, d'une certaine façon, ton cœur a repris goût à la vie. Elle était là, à t'observer par la fenêtre de sa nouvelle maison. Elle te regardait, certainement interpellée par ton aspect si vétuste. Abandonné. Tu lui as libéré un passage, laissant à sa vue ton histoire, lui dévoilant cette déchirure qui te caractérise si bien. Cette végétation désormais si dense, ce corbeau semblant avoir élu domicile chez toi. Tout, montre le chagrin et la solitude qui t'assaillent. A travers tes allées remplies de mauvaises herbes, tes escaliers délabrés, ta noirceur d'encre et ces poupées brisées dispersées un peu partout, tu la guides. Tout cela, tu le fais pour la protéger.


Maintenant, j'ai compris qu'à travers ta douloureuse histoire, tu ne pensais faire que le bien.


Bien à toi,


Eva.🦋


 

📸Merci beaucoup Lé'ah Photographe pour la photo !

🎥 Vidéo disponible sur la chaîne Youtube

🌐Je t'invite à découvrir mon avis juste ici !

 

bottom of page