[AVIS LITTERAIRE] : Ascension - T1, Le cinquième cavalier (L. Brasington)

Dernière mise à jour : 12 oct.


★★★★

 

« - Je ne suis pas un prototype, tu sais. Je suis un être humain qui a une vie, et qui est en train de voir se modifier comme une putain de chenille. »

 

Avant d’aller plus loin, je tiens à remercier sincèrement Lydia Brasington pour l’envoi de son livre, qui a été une belle découverte !



~ INTRIGUE ~


Résumé (4ème de couverture) :

Revenir à la vie n’est pas une mince affaire, Lizzie en est consciente. Quand elle conclut un accord avec une magnifique sorcière rousse, elle est loin de se douter des épreuves qui l’attendent. Aidée d’un gardien, au regard impénétrable et aux cheveux plus blancs que neige, la jeune femme se retrouve happée dans la sordide vie nocturne de Blackwood.


Déchirée entre ses cauchemars et spectres de son passé, Lizzie réussira-t-elle à résoudre le mystère de sa résurrection ?


Quand les passions humaines se mêlent aux volontés divines, nul n’est sûr d’en sortir vivant.



Pour tous les adeptes des intrigues rapides, je vous recommande largement ce roman ! L’histoire va vite (sous quelques jours seulement), on n’a pas le temps de voir les choses venir ni même de réfléchir. On vit par obligation les événements tout en se demandant ce qui pourrait encore nous tomber dessus ! Tout le long de l’intrigue je n’ai pas arrêté de me demander « quelle sera la prochaine étape ? ».

Je ne peux pas en dire autant du suspens… Je n’ai pas été happée continuellement par l’histoire, mais je pense que ce point a été très influencé par la découverte de ce genre ! Néanmoins, il est évident que pour d’autres, la curiosité à pris le dessus, m’incitant à aller toujours plus loin dans ma lecture.


L’originalité de ce livre est bien dans l’évènement principal et sa mise en place ! Habituellement, nous suivons les personnages à travers différents événements et plein de péripéties, avant de connaître le fin mot de l’histoire… Ici, c’est tout le contraire ! Je n’avais encore jamais eu la chance de lire un roman où nous savons, dès le départ, ce qu’il va arriver sans comprendre comment nous allons l’atteindre ! Tout du long, j’ai essayé de mettre en place des hypothèses afin de relier chaque élément, sans succès ! Je finissais sans arrêt par avoir une autre explication.


L’histoire est claire et précise. On sent que l’autrice sait très bien où elle veut nous mener, quelle a le contrôle sur les événements et sur la vie de Lizzie, notre personnage principal. Néanmoins, je ne sais pas si c’est moi, je ne pense pas avoir totalement compris le dénouement de l’histoire… Du moins, je n’ai pas réussi à comprendre certaines choses qui nous sont alors dévoilé dans l’épilogue du roman. La cohérence était présente tout du long mais, certaines interrogations persistent, me faisant croire que j’ai loupé des informations.


L’ambiance est le deuxième point fort de ce roman ! Lugubre, noire, sombre, voire morbide si j’ose dire, sont les mots que j’emploi sans hésiter pour vous la représenter. L’histoire était prenante et chaque élément/événement était tout en accord avec l’ambiance qui s’en dégageait. Une belle surprise qui m’a permis d’apprécier davantage ma lecture !



~ PLUME DE L’AUTEUR ~


Je vais certainement me répéter mais, encore une fois, le style d’écriture, employé par Lydia Brasington, est tout en cohésion avec son histoire. Les mots utilisés sont tantôt durs, tantôt doux et sensuels. Le vocabulaire utilisé est complétement en adéquation avec les situations et les émotions ressentis par les personnages. Maintenant, je ne peux pas vous dire que j’ai totalement accroché à ce style, pour la simple et bonne raison que celui-ci m’a énormément surprise. Je ne m’attendais pas à ça et bien que cela m’a légèrement perturbé je ne peux qu’apprécier cette plume qui correspondait à l’intrigue.



~ PERSONNAGES ~


Je peux vous garantir que dans ce livre vous ne serez pas noyer parmi la quantité de personnage ! Je n’en compte que cinq qui ont une grande importance dans l’intrigue : Lizzie, Sam, Antoine, Agatha et un autre dont je tairais le nom !


Lizzie c’est le genre de personnage qui « prend » ce qu’on lui donne, qui encaisse jusqu’à ne plus pouvoir accepter quoi que ce soit. Elle est à la fois forte, courageuse, effrayée et totalement perdue. Elle n’a aucun contrôle sur ce qu’elle vit ou encore sur ce qui s’offre à elle. Elle sait que quelque soit les décisions qu’elle prend, son destin est déjà scellé.

Alors que par moment, elle m’a juste complétement agacé, à d’autres j’ai pu la découvrir différemment. Tout le long de l’intrigue, je n’ai cessé de me répéter qu’il me manquait des éléments pour m’attacher réellement à ce personnage. On n’a pas le temps d’apprendre à la connaître si ce n’est sur les éléments qu’elle vit à ce moment. Et bien que l’autrice nous ait donné quelques éléments de sa vie passée, nous permettant de mieux comprendre certaines choses, je ne peux que constater ce manque de détails.


Sam lui est justement l’un de ces personnages mystérieux, celui dont on ne sait rien et dont on ne comprend jamais les réactions. Pour cette raison, les détails le concernant étaient tels que je ne pouvais faire que des suppositions. La vérité, bien que toujours dissimulée, ne commence réellement à être dévoilé qu’à la fin. Et pourtant, j’ai la sensation de mieux le connaître que Lizzie, lui dont l’identité doit rester secrète.

Bien qu’ils soient justifiés, je n’ai pas toujours été en accord avec ses choix. Il était présent sans l’être, attaché à sa mission sans vraiment y faire attention… Et pourtant, je pense pouvoir dire sans me tromper que c’est le personnage qui a été le mieux travaillé de l’histoire. Ainsi que celui auquel je me suis le plus attaché, que ce soit pour ce qu’il a fait ou pour la représentation de ses sentiments.


Pour les autres, je ne vais pas dire grand-chose. Antoine est quelqu’un d’attentionné et qui ferait tout pour venir en aide aux autres. Il en a marre de vivre dans la souffrance et avec cette impression que la fin du monde arrive. Il m’a semblé sincère et prêt à tout pour arranger les choses, même s’il est sûr qu’il était dans l’incompréhension la plus totale. Rien que pour ça, nous lui devons un grand respect !

Pour Agatha, je vais aller droit au but : ce personnage m’est complétement sorti par les yeux ! Elle m’était insupportable et rien que pour cela je dis un grand bravo à Lydia Brasington. Il est rare que je déteste à ce point un personnage et pourtant, ici, ce fut le cas !


~ CONCLUSION ~


Dans l’ensemble, cette lecture a été très agréable. Elle m’a changé les idées et ne m’a pas pris la tête, ce qui était exactement ce dont j’avais besoin ! L’intrigue, rapide, m’a emporté tout du long sans me laisser le moindre répit. Jamais je n’ai eu un moment de calme pour réfléchir. Le rythme imposé était tout en cohérence avec l’intrigue et l’ambiance. Les personnages, quant à eux et bien que peu nombreux, ont réussi à m’intriguer durant toute ma lecture et ainsi les pages ont défilé rapidement sous mes yeux.


Je pense que, n’étant pas familiarisée avec ce genre, je suis certainement passé à côté d’éléments essentiels… Mais je peux également affirmer, sans hésitation, que ce fut une belle découverte et une histoire très originale sur certains points ! Parmi eux, l’événement principal et l’ambiance du livre ont été cruciaux et n’ont fait que rendre ce livre encore plus intéressant !


- Avez-vous lu ce livre ? -



Éva.